La location saisonnière ne cesse d’intéresser de nombreux investisseurs. Le nombre de biens meublés destinés aux vacanciers est en croissance constante. Les particuliers se lancent également dans cette aventure en transformant leurs propriétés en locations à courte durée. Découvrons, pourquoi investir dans la location saisonnière peut vous être bénéfique.

Une rentabilité saisonnière 

La location saisonnière est avant tout un investissement rentable. En effet, comparée à la location traditionnelle, où les revenus sont fixes, la location saisonnière peut offrir des rendements considérablement plus élevés. Cela s’explique par la possibilité de fixer des tarifs plus élevés par nuit, surtout dans les zones touristiques prisées.

A lire aussi : Pourquoi faire appel à un conseiller immobilier à Girond comme Nicolas Madrelle ?

L’attrait des lieux et la saisonnalité des destinations peuvent influencer considérablement les tarifs. Ainsi, avec le bon emplacement, un bien en excellent état et un tarif adapté, il est possible de réaliser un investissement rentable très rapidement. Découvrez alors la location saisonnière à Chamonix.

Un revenu complémentaire appréciable

Posséder un bien en location saisonnière est une excellente manière de générer un revenu complémentaire. Par rapport à l’investissement locatif classique, la location saisonnière permet d’optimiser les revenus en exploitant les périodes de forte demande. 

Dans le meme genre : Quel investissement pour 5.000 euros ?

Il est tout à fait possible de tirer le meilleur parti de son investissement en ajustant les tarifs en fonction :

  • Des saisons
  • Des événements locaux
  • Des tendances touristiques

Pour obtenir un revenu locatif encore meilleur, certains propriétaires font appel à des agences de gestion locative spécialisées. Ainsi, il sera possible de bénéficier d’une augmentation moyenne des revenus de l’ordre de 25%.

Une liberté et un entretien simplifié

La location saisonnière propose également aux propriétaires une grande flexibilité. Vous restez maître de votre calendrier et vous décidez quand vous souhaitez louer votre bien et quand vous préférez en profiter vous-même ou héberger de la famille. Cette liberté n’est généralement pas possible avec une location traditionnelle, car le locataire occupe le logement pendant de longues périodes.

Mais aussi, la dégradation du bien est souvent moins rapide en location saisonnière. Les propriétés sont nettoyées plus fréquemment entre les séjours des locataires. Egalement, les cautions demandées aux locataires garantissent une protection contre d’éventuels dégâts ou réparations imprévues. De ce fait, vous évitez les coûts élevés qui peuvent survenir avec la location à long terme.

Une fiscalité avantageuse

Les revenus tirés de la location saisonnière sont soumis à l’impôt sur le revenu, catégorisés en bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Sous le régime forfaitaire, vous bénéficiez d’abattements sur toutes les recettes. Cet abattement est de 50% si vos recettes annuelles ne dépassent pas un certain seuil et de 71% si vous louez un bien classé « meublé de tourisme » dans certaines conditions. 

Au-delà de ces seuils, vous relevez automatiquement du régime réel, qui vous permet de déduire l’ensemble de vos frais et charges. Ces charges incluent l’amortissement, les intérêts d’emprunt, les réparations majeures et tous les frais liés à la mise en location. L’option pour le régime réel doit être demandée au centre des impôts, mais elle peut être avantageuse pour les propriétaires qui souhaitent optimiser leur situation fiscale.